L’Egypte écarte la Turquie de la tête de liste des alertes pour le mois de juillet

residus-pesticide.jpg

Pendant le mois de juillet 2015, le système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et aliments pour animaux (RASFF) a reçu des pays impliqués un total de 39 notifications de dépassement de résidus de pesticides des fruits et légumes à l’entrée des pays membres de l’Union européenne (UE) provenant des pays tiers ou de l’UE elle-même.

L’Egypte est en tête de liste avec 9 alertes,  soit 23,08 pour cent du total des alertes résidus, suivie par la République dominicaine et le Nigeria avec 4 chacune, avec 3 alertes figurent la Turquie, le Vietnam et le Kenya suivis par la Chine et le Brésil avec deux alertes chacun. Avec une seule alerte figurent  la Grèce, la Serbie, la Thaïlande, la Pologne, le Laos, l’Italie et les Pays-Bas.

Le nombre total d’alertes générées dans l’UE pour les fruits et légumes a été de 61 en juillet. Neuf alertes, qui sont toutes des alertes déclenchées suite à des dépassements LMR, sont pour le compte de l’Egypte qui occupe la première position. 

 

La deuxième position est occupée par le Nigeria avec huit alertes suivi par l’Inde avec sept, la Turquie avec cinq, avec quatre alertes figurent la  République dominicaine et le Vietnam, le Kenya et la Chine avec trois alertes, avec deux la Hollande.  L’Argentine, le Canada, le Sri Lanka, le Bangladesh, les Philippines, l’Australie, Grèce, la Serbie, la Thaïlande, la Pologne, le Laos, l’Italie, la Tunisie et le Mexique quant à eux sont en dernière position avec une alerte chacune.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *