Le Maroc vise l’augmentation de ses exportations vers la Russie

Export, Maroc, Russie

Pour la campagne en cours, le Maroc prévoit l’augmentation de son offre des produits agricoles et des denrées alimentaires à la Russie ainsi que la réalisation de différents projets en commun.

M.Najib Azouzzi secrétaire général de l’EACCE (Etablissement Autonome de Contrôle et de Coordination des Exportations) a affirmé mardi 13 septembre au portail russe interfax : “nous avons des exportateurs de produits agricoles du Maroc vers la Russie ainsi que des importateurs de différents produits mais cela n’exclut pas la possibilité d’établir des projets en commun”.

À noter que du 12 au 15 septembre, plusieurs représentants du Maroc participent au salon World Food qui est organisé dans la capitale Russe Moscow.

Selon Najib Azouzzi, les exportateurs marocains participent pour la troisième année successive à cette manifestation : cette année nous avons augmenté de 30 pour cent le nombre de participants marocains, qui sont des producteurs, des exportateurs de fruits et légumes ainsi que de la pêche.

Azouzzi a confirmé que les relations marocco-russes ont duré pendant plusieurs années et que la Russie est devenue un partenaire primordial du Maroc dans le secteur agricole, notamment pour les agrumes (2éme plus grand importateur des agrumes marocains) ainsi que celui de la pêche.

Le secrétaire général a ajouté : “cette année nous avons exporté 200 mille tonnes d’agrumes vers la Russie alors que les exportations de la campagne dernière ont totalisé 116 milles tonnes seulement. Par ailleurs nos exportations de tomate vers la même destination ont également augmenté passant de 61 mille tonnes à 112 mille tonnes. Nos exportateurs ont fait beaucoup d’efforts pour arriver à ce stade …

En réponse a une question posée soupçonnant que l’embargo sur les tomates turques a eu un impact positif sur les exportations marocaines de tomate, Azouzzi à répondu : “les relations marocco-russes remontent à plusieurs années, se développent progressivement d’année en année et ne s’appuient pas sur l’embargo sur les produits turques” et a ajouté ” nous n’essayons pas de profiter d’une telle situation pour remplacer un autre pays” en ajoutant que la crise politique entre la Turquie et la Russie a augmenté faiblement les exportations de la tomate marocaine vers la Russie parce que cette dernière n’a pas pu répondre à sa demande interne de légumes saisonniers.

Le poivron marocain, toujours selon la même source,  a occupé la troisième position des exportations agricoles vers la Russie, totalisant 3,1 mille tonnes. Les produits de la pêche quand à eux ont enregistré 23 mille tonnes dont 15 mille tonnes de produits congelés.

En ce concerne la sécurité sanitaire des produits végétaux et animaux  Azouzzi a affirmé : ” il y a une coordination continue entre les deux partenaires pour  suivre ce volet en organisant différentes réunions et séminaires ainsi que la signature de différents protocoles assurant une production sûre et saine”.

Au cours de la campagne 2015, le Maroc a approvisionné le marché russe par des produits alimentaires dont la valeur est de 1,6 milliards de dirhams (environ 160,8 millions de dollars), ce qui représente environ 98% du total des exportations marocaines vers le marché  russe.

Au cours de la campagne dernière, l’offre des produits marocains au marché russe a totalisé 341 mille tonnes, soit une augmentation de 24% par rapport à l’année 2014 où 276 mille tonnes ont été exportées. Les agrumes ont accaparé 71% du total de ces exportations, la tomate 12% et les produits de la pêche 15%. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *