Le Maroc peut améliorer ses exportations vers les autres pays d’Afrique

maroc_exportation.jpg

Les exportations agroalimentaires du Maroc vers les autres pays d’Afrique ont bien enregistré une progression (+15% par an) depuis une dizaine d’années mais représentent encore trop peu.


Une étude sur les défis et opportunités des exportations du Maroc vers  les marchés d’Afrique révèle que 12 pays seulement concentrent 76,2% des exportations agroalimentaires marocaines. En tête de ces pays figurent la Guinée (14%) et la Mauritanie (13,6%), puis l’Algérie (8,9%) la Tunisie (8,5%) et le Sénégal (8,3%) ensuite la Libye (7,5%).

Le Maroc y exporte farines et céréales, conserves de fruits et légumes, légumes congelés ou en saumure, jus, fruits secs. Mais en ce qui concerne les Fruits & Légumes frais, la part de marché du Maroc est faible. Ainsi les exportations marocaines d’agrumes n’ont représenté que 4% des importations africaines, étant quasiment absentes des marchés importateurs (Kenya, Soudan). Pour les tomates, la part de marché du Maroc est évaluée à  seulement 1% des importations africaines.

Le potentiel de développement est donc important. Mais les contraintes à surmonter restent nombreuses comme la faiblesse des infrastructures et de la logistique, les diverses frontières et les différents statuts commerciaux.

source : challenge ma

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *