Le cerisier de la Jamaïque peut-il lutter contre le diabète ?

Une étudiante de la ville d’Iloilo a découvert des composants potentiellement antidiabétiques dans le Muntingia, appelé également le cerisier de la Jamaïque. Une découverte qu’elle a récemment présentée lors d’une foire scientifique internationale aux États-Unis.

Maria Isabel Layson a remporté le prix du salon national de la science et de la technologie en février et a fait partie, le mois dernier, de la délégation philippine au salon international de la science et de l’ingénierie Intel, en Arizona.

Les recherches de Layson ont porté sur la composante antidiabétique du fruit appelé localement sarisa. Même si elle n’a pas remporté la compétition américaine, Layson a déclaré que le faite de représenter son pays était une bénédiction et un honneur : «je n’ai pas participé à la compétition pour la gloire. J’ai participé à ce concours de recherche parce que je voulais aborder le problème du diabète et comment mes recherches sur le cerisier de la Jamaïquepourraient aider à résoudre ce problème. ”

Layson a déclaré que ses recherches avaient révélé la présence de composés bioactifs tels que les anthocyanes, les flavonoïdes et les polyphénols dans le fruit souvent ignoré. Ces composants peuvent être utiles pour guérir le diabète. Le nouvel élève de 11e année rêve de trouver un traitement curatif à la maladie qui touche de nombreux Philippins.

Les Philippines ont connu une augmentation du nombre de cas de diabète, avec une prévision estimée à 7,8 millions de Philippins diabétiques d’ici 2030.

Source : freshplaza.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *