L’Autriche est le premier pays de l’UE à avoir interdit l’utilisation du glyphosate

 La République d’Autriche est devenue le premier pays de l’Union européenne (UE) à avoir interdit l’utilisation de l’herbicide glyphosate sur son territoire.

Le Parlement de Vienne a adopté à la majorité une motion d’un parti social-démocrate SPÖ, selon la télévision publique ORF.

La proposition du SPÖ a été soutenue, au nom du “principe de prévention”, par le parti d’extrême droite FPÖ, par les libéraux Neos et par la liste progressiste Jetzt. Seul le parti populaire ÖVP a voté contre.

L’Autriche devient ainsi le premier pays de l’UE à interdire l’utilisation de l’herbicide susmentionné dans le pays.

Réglementation communautaire

Légalement, l’unilatéralisme national est controversé car l’interdiction pourrait violer la législation de l’UE. L’ordonnance de l’Union européenne sur la protection des végétaux autorise l’utilisation du glyphosate jusqu’à la fin de 2022. Les différents États membres ne peuvent interdire les substances actives approuvées que dans des cas exceptionnels. La balle est maintenant à la Commission européenne, qui a promis la possibilité d’interdictions nationales et pourrait conduire à une série de décisions sur le continent.

Aux États-Unis, l’herbicide est commercialisé depuis les années 1970 sous les marques Roundup et Monsanto est condamné à payer des dommages-intérêts de plusieurs millions de dollars après plusieurs poursuites judiciaires.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *