La vente d’agrumes espagnols dans l’UE diminue alors que celle du Maroc augmente

Les ventes d’agrumes espagnols dans l’Union européenne (UE) sont en baisse ces dernières années au profit des importations venant d’autres pays tiers, selon les données consultées par le site espagnol Hortoinfo et le service statistique d’Euroestacom (Icex-Eurostat).

Plus précisément, au cours des six dernières années, les ventes d’agrumes espagnols dans l’UE ont été réduites de 14,23%. Au cours de la même période, celles du Maroc ont augmenté de 113,24%, ceux de l’Égypte de 88,8%, la Turquie a augmenté ses ventes d’agrumes dans l’UE de 56,66% et l’Afrique du Sud de 26,19% et ce entre 2013 et 2018.

En 2018, les États membres de l’UE ont acheté un total de 7 390,58 millions de kilos d’agrumes, soit 6,02% de plus que six ans auparavant, soit en 2013.

La valeur payée par les pays membres de l’UE pour l’importation d’agrumes en 2018 s’est élevée à 6 641,92 millions d’euros et à un prix moyen de 0,899 euros par kilo.

Parmi les produits les plus importés par l’UE figure l’orange avec 3115,05 millions de kilos, suivie du citron avec 1 235,91 millions de kilos, la clémentine de 1 055,04 millions, le pamplemousse 653,56 millions de kilos, 535, 84 millions de mandarines et le citron vert avec 271,99 millions de kilos.

Ventes par pays

L’Espagne est le pays qui a fourni le plus d’agrumes aux États membres en 2018, soit un volume de 2 834,94 millions de kilos, soit 38,35% du total, pour une valeur de 2 674,7 millions d’euros et un prix moyen de 0,943 euros le kilo.

L’Afrique du Sud occupe la deuxième position avec un volume de 814,24 millions de kilos, soit 706,95 millions d’euros, à un prix moyen de 0,868 euro par kilo.

La Hollande est le troisième plus grand fournisseur d’agrumes de l’UE en volume, avec 621,99 millions de kilos vendus pour une valeur de 656,61 millions d’euros, à un prix moyen de 1,056 euro par kilo.

La quatrième position parmi les pays fournisseurs d’agrumes dans l’UE est occupée par l’Allemagne, avec 375,14 millions de kilos, une valeur de 414,26 millions d’euros et un prix moyen de 1 104 euros par kilo.

L’Égypte occupe la cinquième position avec un volume approvisionné en 2018 de 339,74 millions de kilos, une valeur de 168 millions d’euros et un prix moyen de 0,494 euros par kilo.

Les ventes d’agrumes à l’UE par la Turquie en 2018 se sont chiffrées à 325,71 millions de kilos, 214,68 millions d’euros et un prix moyen de 659 euros par kilo.

Pour sa part, le Maroc a vendu l’an dernier à l’UE 263,57 millions de kilos d’agrumes pour un montant de 203,44 millions d’euros, avec un prix moyen de 0,777 euro par kilo.

Source : hortoinfo.es/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *