La tomate “Suncrops“ aux îles canaries : les producteurs espagnols s’indignent

tomate_suncrops.jpg

L’organisation “Plataforma por la Defensa del Tomate, Frutas y Hortalizas de Canarias”  a déposé une plainte suite à la distribution d’une grande quantité de tomate marocaine originaire d’Agadir, atteignant plus de cinq tonnes sous la marque “Suncrops”. Cette distribution a eu lieu la semaine passée par Mercalaspalmas dans les grandes surfaces et supermarchés sans étiquette précisant leur origine marocaine.

La plate forme indique que ce genre de compétition est “méprisable” et peut causer de graves dommages à la production de tomates dans les îles Canaries. En effet, selon cette organisation, ceci va affaiblir des milliers de travailleurs canariens du secteur de la tomate qui sont déjà en situation critique.etc.

La même organisation rappelle que, durant toute une décennie les producteurs canariens de tomates ont crié fort que ce secteur a vraiment connu des dommages à cause des accords commerciaux entre l’Union Européenne et le Maroc. Ces accords ont été mis en œuvre sans une étude d’impact sur l’effet qu’il aura sur les productions communautaires. Toutefois, le résultat de ce combat est stérile parce que la bataille est menée sur les marchés européens.

La Plataforma signale que, bien que les producteurs canariens n’aient pas encore reçu le montant que l’administration leur doit, se sont retrouvés impuissants à concurrencer des productions qui ne respectent pas les conditions de travail et dont le salaire des ouvriers ne dépasse pas huit euros par jour durant des journées de travail très épuisantes, comme l’a indiqué Fairfood international dans son rapport.

Selon cette organisation, l’une des possibilités qui restent pour les producteurs est que les consommateurs exigent la tomate originaire des îles Canaries.

Source : presse Espagnol 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *