La filière maraîchage de primeurs

filiere-maraichage.jpg

Le secteur maraîcher de primeurs a connu des mutations importantes au cours de la dernière décennie pour répondre aux normes de qualités et aux calendriers d’exportation imposés par les marchés internationaux. Les primeurs constituent l’un des piliers du secteur des fruits et légumes. Elles concernent environ 8.000 producteurs et créent plus de 12 millions de journées de travail.
Aujourd’hui, le secteur des primeurs se caractérise par une forte croissance de la production grâce à une intégration des nouvelles technologies (fertigation, semences hybrides, plasticulture), une diversification des espèces et des débouchés. La filière connaît aussi la création de stations de conditionnement et de frigorification et une participation massive des grands producteurs dans les exportations ce qui permet la modernisation du secteur agricole en l’orientant vers le marché extérieur.

Une production en progression
Avec une superficie moyenne de 30.000 ha, les primeurs assurent une production totale de près de 1.500.000 tonnes.
En dépit des conditions climatiques caractérisées par les vagues de chaleur de l’été et le froid enregistré au mois de novembre 2013, la qualité de la tomate pour la campagne 2012/2013 est jugée satisfaisante par rapport à celle de 2011/2012.
L’augmentation de la superficie a permis de maintenir la production aux mêmes niveaux que l’année 2011/2012 et d’approvisionner le marché dans de bonnes conditions.

Des exportations en croissance 
Sur les marchés extérieurs et malgré la crise économique dans les principaux marchés comme l’UE, le Maroc a pu réaliser une bonne performance avec une croissance de 5% des exportations de primeurs.
En effet, les exportations globales de primeurs ont atteint, au 31 janvier 2014, environ 389.940 tonnes, contre 341.900 tonnes à la même date lors de la campagne précédente. Cette hausse est due principalement à une progression des exportations de la tomate (+9%), de la courgette (+47%), du poivron (+25%) et du haricot vert (+27%).
La tomate représente 61% du total exporté des produits maraîchers, suivi par différents produits tels les haricots verts, la courgette, le poivron, la fraise et le melon. L’Union Européenne est la principale destination des exportations marocaines de primeurs.

La filière bénéficie de plusieurs avantages comparatifs qui lui confèrent une place de choix dans les exportations marocaines. On cite notamment le bon encadrement de la production, la traçabilité des produits, la performance du système de management qualité et la qualification des grandes firmes, l’intégration verticale entre grandes exploitations de serre et grands exportateurs ainsi que la possibilité de cultiver sur l’année dans le sud du pays (Dakhla).
S’agissant des exportations marocaines de tomates vers le marché communautaire, les producteurs nationaux ont écoulé 249.429 tonnes durant la campagne agricole 2012/2013. Ce volume des ventes reflète une hausse de 14% en comparaison avec la campagne précédente. L’augmentation concerne aussi le prix de commercialisation qui a progressé de 2,5% par rapport à la campagne précédente, soit un prix de vente moyen de 59.66 euros les 100 kilos.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *