Israël exporte des centaines de millions de cératites à l’Europe

ceratitis-capitata-m-2.jpg

Des mouches stérilisées seront dispersées dans les vergers en Croatie et en Bosnie pour aider les agriculteurs à lutter contre les ravageurs d’une manière respectueuse de l’environnement.

BioBee, une société de biotechnologie opérant dans ​​le domaine de la gestion biologique des ravageurs dans l’agriculture, a remporté un appel d’offres avec l’Agence internationale de l’énergie atomique pour l’approvisionnement de 400 millions de mouches stériles.

Selon BioBee, les mouches seront dispersées dans les vergers le long des zones frontalières de la Croatie et de la Bosnie sur une période de plusieurs mois. Cette opération est prévue pour conduire à la réduction des mouches nuisibles dans les vergers, aidant ainsi les agriculteurs en Europe pour réussir leur campagne agricole.

La société affirme que les mouches ont été cultivées dans un laboratoire de BioBee, et ont subi une stérilisation spéciale au centre radioactif de l’usine, qui fonctionne sous la supervision de la commission israélienne de l’énergie atomique.

Les mouches seront expédiées en Europe  en état de pupes et ne passeront en état adulte que quand elles atteindront leur destination. Selon la société israélienne, l’agence internationale de l’énergie atomique, soutient le projet dans le cadre de sa politique d’encouragement à l’utilisation de la technologie nucléaire à des fins non militaires.

En remportant l’appel d’offres, BioBee  a battu une entreprise espagnole qui, auparavant, a mené le projet dans les Balkans.

BioBee est une filiale de Bio-Fly qui vise à lutter contre les menaces de l’agriculture qui sont représenté par la mouche méditerranéenne des fruits, en utilisant des techniques biologiques naturelles.

Elle fonctionne avec le soutien du Ministère de l’Agriculture Israélien, et distribue deux fois par semaine des dizaines de millions de mouches stériles dans les plantations, les vergers et les champs, en particulier dans la région Hevel Habesor dans le nord du Néguev (Isreal).

En utilisant les mouches, les agriculteurs peuvent réduire l’utilisation de pesticides toxiques, préserver l’environnement et fournir aux consommateurs un produit sûr.

Source : ynetnews.com

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *