Framboise : des variétés chiliennes réussissent en Espagne

Les variétés chiliennes de framboises se sont révélées être un succès pour les producteurs et les exportateurs espagnols.

À l’heure actuelle, Masiá Ciscar SA est titulaire de la licence pour l’Espagne et le Portugal. Les variétés ont été développées par le programme d’amélioration génétique  “Fruit Technology Consortium”, en collaboration avec Dr Marina Gambardella, directeur du programme, et professeur à l’Université catholique du Chili.

Cette collaboration est née d’un accord signé entre Masiá et le Consortium en mai 2016. Le programme a commencé au cours du même mois avec le lancement d’un essai sur  terrain, où ils ont d’abord évalué la réponse des variétés chiliennes par rapport à d’autres variétés déjà plantées. L’évaluation a été faite avec différentes périodes  de plantation et toujours par rapport aux autres variétés existantes.

Comportement des variétés

Selon Enrique Masia le gérant de Masia Ciscar SA, au cours de la campagne 2016-2017 le travail a mis l’accent sur l’évaluation agronomique de ces variétés. “Les résultats ont montré que nos variétés sont dans une zone favorable et qu’elles ont rien à envier aux variétés dans le secteur “, a-t-il dit.

Dans ce contexte, le représentant a déclaré que la variété Santa Catalina du Chili était très productive. “La production de la première récolte en mai, juin, juillet et août a dépassé un kilo et demi par plante, ce qui est très bon. La réponse à la taille d’hiver a été positive, et il y a un potentiel de production très intéressant pour le printemps. La chose la plus intéressante à propos de cette variété est que nous pouvons travailler avec elle toute l’année et obtenir deux récoltes avec les mêmes plants” a-t-il dit.

En outre, Masia a dit “le diamètre radial du fruit dépasse 22 mm, tandis que le diamètre polaire est supérieur à 25 mm, les deux paramètres augmentent au fur et à mesure que la culture progresse. Le poids moyen de cette framboise est d’environ 5 grammes et il a toujours plus de 9 degrés Brix, ce qui assure sa douceur ” .

En ce qui concerne la variété Santa Clara, Enrique Macia a dit que c’est “une variété qui est aussi très productive. Les productions de la première récolte en mai, juin et juillet ont dépassé un kilo et demi par plante, mais le rendement en août ne s’élevait qu’à 750 grammes par plante. Ainsi, nous ne considérons pas que ce soit la variété la plus réussie pour août, car elle est plus sensible à l’été que la variété précédente. Le diamètre radial du fruit dépasse 21 mm, le diamètre polaire est supérieur à 23 mm. Le poids moyen des fruits est d’environ 5 grammes et il a toujours plus de 10 ° Brix. C’est une variété avec une très bonne qualité organoleptique. ”

La variété Santa Teresa est aussi très productive. ” C’est une variété que nous allons tester à nouveau, afin de mieux évaluer son adaptation. Elle atteint une bonne taille, mais elle ne dépasse pas celles des variétés précédemment citées ” dit-il.

Production prévue

“Pour la campagne 2017-2018 nous avons l’intention de cultiver environ 19 hectares de ces variétés, mais tout dépend de la disponibilité du matériel végétal. À cette fin, nous travaillons directement avec les pépinières du Chili et avec le Consortium,” a déclaré Enrique Masia.

En ce qui concerne les prévisions, il a dit qu’ils devraient produire environ 120 tonnes de fruits en automne, d’octobre à fin novembre.  La moitié de ce volume sera représenté par  Santa Catalina et l’autre moitié par Santa Clara. De plus, nous prévoyons produire 130 tonnes de la variété Santa Catalina en hiver et environ 120 tonnes de fruits au printemps (la moitié de Santa Catalina et moitié de Santa Clara),” a-t-il déclaré.

Il a également dit que leur objectif était “de produire la framboise dans les mois d’été cette année afin que nous assurons une production de Santa Catalina toute l’année. ”

“L’année prochaine, nous dévoilerons ces variétés sur le marché et, si on aura une bonne acceptation de la part des consommateurs, nous allons permettre à un plus grand d’agriculteurs de les planter au cours de la campagne 2018-2019.”a-t-il dit.

“Même si la fraise est le fruit que nous commercialisons le plus, nous pensons que ces variétés de framboise chiliennes pourraient représenter 15 à 20 pour cent de nos ventes en petits fruits dans quelques années à venir, ” conclut-t-il.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *