Fraise/framboise: commencez à lâcher les auxiliaires à temps!

fraise_framboise_biobest.jpg

Les araignées rouges peuvent être vraiment dangereuses pour les producteurs de fraises et de framboises en plein champ – en particulier dans le Sud de l’Espagne et dans le Nord du Maroc – car le ravageur prospère en conditions chaudes et sèches.

Selon Julien Mourrut-Salesse, Directeur de l’équipe de spécialistes en gestion durable des cultures à Biobest, il est maintenant temps d’introduire l’acarien prédateur Phytoseiulus persimilis – un contrôleur efficace des araignées rouges. Le lâcher devrait avoir lieu lorsque les producteurs détectent les premiers points d’infestation dans leur culture, car persimilis ne peut se développer que lorsque les acariens sont déjà présents – il s’agit d’une stratégie curative.

Les conseils de Julien en bref “Surveillez attentivement, agissez immédiatement dès que les points d’infestation apparaissent.”

Les thrips sont un autre ennemi des fraisiers et des framboisiers. La recommandation principale de Julien est de libérer l’hémiptère prédateur Orius laevigatus. “Orius est le meilleur pour le contrôle des thrips. C’est le seul auxiliaire qui s’attaque également aux thrips adultes et qui est capable de nettoyer une forte population.”

Orius a besoin de quelques semaines pour s’installer dans la culture. Les introductions devraient commencer dès que la température moyenne du jour (24h) reste au-dessus de 14 °C. Orius peut se nourrir de pollen lorsque les thrips sont absents. Une bonne installation peut encore être favorisée en alimentant le prédateur avec NutrimacTM aux points de libération. Durant la phase d’installation d’Orius, des introductions hebdomadaires d’Amblyseius cucumeris peuvent être utilisées pour fournir une protection immédiate contre les invasions de thrips.”

Pour plus d’informations, contactez votre conseiller Biobest.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *