Fraise : Une saison décevante pour l’Egypte

fraise_egypt.jpg

La campagne égyptienne de fraises s’est mal déroulée cette année. “Les conditions climatiques, l’offre, la demande et les prix n’ont pas été bons jusqu’à présent”, déclare Alain Tulpin du groupe Tulpin. “La saison n’est pas encore terminée mais j’estime que l’Egypte a exporté environ 35 à 40% de moins en Europe cette année.” 

Selon Alain Tulpin plusieurs causes sont pointées du doigt: ” Il faisait trop froid cette année en Egypte, ce qui a empêché les fruits d’atteindre les colorations voulues et les  volumes produits ont également été décevants.” 

Une grande part des fraises égyptiennes sont vendus en Angleterre. “La demande était beaucoup plus faible, j’estime que la consommation a diminué d’environ un tiers. Le temps était pluvieux et trop chaud en Angleterre. Les fraises ont été consommées en hiver quand le temps était plus ensoleillé et plus  frais. Ces dernières années, l’Angleterre importait de grands volumes de fraises. Cependant, cette année les camions ont dû attendre pour être déchargés, en raison des stocks importants de fruits. Dans l’ensemble, la saison égyptienne est décevante.”

Espagne-Maroc

“La saison  Espagnole était plus chanceuse grâce aux conditions climatiques favorables” affirme Alain. “Les fraises étaient de bonne qualité. Il faisait très chaud à Huelva. L’Espagne est actuellement en milieu de saison pour les variétés tardives”.

La saison Marocaine a également était  favorable selon Alain. “Les fraises marocaines sont entrés dans le marché avec des bas prix”.

En général, ce sont ces trois pays qui sont en forte concurrence sur le marché européen des fraises, ” conclut Alain. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *