Fraise, augmentation de 30% des prix par rapport 2013 en Espagne

fraise.jpg

La diversification et la réduction de la superficie cultivée ont favorisé une augmentation de 30%, par rapport à 2013, des prix de la fraise originaire de province de Huelva (Sud d’Espagne) qui représente 90% de la production nationale de ce fruit.

Cela a été communiqué lors de la troisième réunion de travail de la fraise à laquelle participent plusieurs professionnels du secteur : Représentants des coopératives, fédérations, organisations agricoles et associations de producteurs et exportateurs.

Josefa González Bayo, délégué territorial de l’agriculture, de la Pêche et de l’environnement a indiqué qu’au cours des deux dernières semaines, le prix à la source de la fraise était au-dessus des 2,00 euro le kg par rapport à seulement 1,48 euro/Kg pour la même période de la saison précédente.

González Bayo a déclaré également que les données de la campagne en cours indiquent une certaine amélioration qui “nous invitent à être optimistes, mais nous devons être prudents ; Car 80 pour cent de la production se concentrera sur le prochain trimestre qui se déroulera de Mars à Mai. C’est la phase déterminante!”.

Pour sa part, le délégué du gouvernement de l’Andalousie à Huelva, José Fiscal a applaudi le “pari réussi” du secteur en réduisant la surface de la fraise de 10 pour cent en faveur de l’augmentation des superficies consacrées aux autres baies telles que les framboises, myrtilles ou les mûres dans la province.

La demande de la fraise originaire de la province de Huelva dans les principaux marchés internationaux a “également était bonne”, les prix hebdomadaires entre janvier et février ont connu en Allemagne (où la concurrence du Maroc et de l’Italie est rude) a augmenté de 8 et 28% par rapport à 2013.

En Angleterre, la part des exportations de la fraise de Huelva a également connu une augmentation par rapport à l’année dernière. De même en France, le prix a eu une tendance croissante au cours des quatre dernières semaines.

L’analyse de l’évolution de la campagne a été partagé par le directeur de Freshuelva (Association des producteurs et exportateurs de la fraise de la province de Huelva),Rafael Domínguez Guillén, qui a ajouté que le secteur devrait se concentrer également sur la conquête de nouveaux marchés et l’appui des investissements dans les infrastructures pour la fraise qui est un produit périssable et dont la durée de transport est déterminante, ainsi que pour d’autres secteurs productifs de la province.

Source : agroinformacion.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *