Les exportations directes Maroc – Russie se développent exponentiellement

La saison pour les légumes marocains a commencé depuis le début Novembre. Au cours de ces premières semaines de la saison, l’approvisionnement aux Pays-Bas est dérisoire, mais Peter Smets de Smets Food Trading a commencé cette année une ligne d’exportation directe du Maroc vers la Russie, en collaboration avec René Kraaijeveld.

“Les volumes sont considérables,” Peter parle de l’augmentation des exportations sur le marché russe. L’entreprise Limburg fournit une gamme complète de légumes: “poivron, tomates, courgettes,” entre autres. L’accent cette année a encore été mis sur l’exportation des légumes. L’ambition est d’élargir l’assortiment plus tard en introduisant les agrumes. “Nous voulons commencer lentement mais sûrement.”

Contrôle de la ferme

Afin de mieux maitriser les choses, Peter et René se déplacent vers Agadir à tour de rôle.  Cela est nécessaire, Peter explique. “Nous nous succédons à l’accomplissement du travail.” Peters et son collègue  mettent l’accent sur les points suivants : l’homogénéité de la couleur, le calibre et le poids adéquats. “Il faut bien s’assurer de la conformité de ces points pour ne pas avoir de surprise lors de l’arrivée”

Les Hollandais ont mis en place plusieurs points de contrôle dans l’ensemble du processus pour faire en sorte que les produits qui sont emballés répondent aux exigences. Les deux commerçants, en compagnie passent beaucoup de temps à vérifier les produits qu’ils reçoivent. Plusieurs importateurs russes vont venir au Smets Food Trading et de nouvelles demandes vont arriver chaque jour.

Commerce avec la Russie

L’année dernière, Peter exportait encore vers la Russie à travers Perpignan, où un contrôleur inspectait les expéditions marocaines. “Nous avons travaillé avec 20 à 30 camions par semaine à l’époque, ça a très bien marché, alors nous voulions être plus près de la source.” Cette année, Peter a commencé une ligne directe entre Agadir et Saint-Pétersbourg. “Nous ne disposons pas de stockage et l’expédition est directe. Les produits arrivent à Saint-Pétersbourg dans 8 jours. ”

La situation économique en Russie est difficile. Étant donné que le boycott a été annoncé en 2014, le flux des échanges commerciaux n’était pas si facile. En plus, le pays est en récession. Pour surmonter ces risques, Smets Food Trading dispose de trois options pour les entreprises russes. L’exportateur demande à certaines entreprises de payer à l’avance. “Il y a aussi des entreprises qui sont assurables ce qui nous permettrait de couvrir les risques”, explique Peter. La troisième option est basée sur l’expérience de René.  Les contacts “fiables” ont la possibilité de payer à la livraison.

Saison positive

Le produit marocain sera également disponible aux Pays-Bas dans quelques semaines. “Pour le moment il y a encore de bonnes tomates néerlandaises et belges”, poursuit Peter. “Il en reste aussi des poivrons de l’Espagne disponibles sur le marché”. Ses attentes pour la saison sont positives. Après trois semaines de beau temps il y a eu une chute de température dans la semaine 48 en plus des précipitations. Actuellement les températures ont relativement augmenté, ceci représente un temps presque parfait pour les cultures.

Le gouvernement marocain investit beaucoup dans la croissance du secteur. Un programme spécial a été développé pour cela. Pourtant, Peter se demande si ces investissements dans la culture ne se déplacent pas trop vite. Il craint que les stations d’emballage soient oubliées. “Je visite parfois des stations d’emballage avec de bonnes machines modernes qui emballent les produits,” dit-il. “Mais il y a également des stations d’emballages qui sont vraiment défectueuses, je pense qu’ils ont besoin de résoudre ceci en premier.”

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *