Europe : réduction des volumes de légumes mais l’Espagne reste le fournisseur le plus important

Les mauvaises conditions climatiques ont frappé plusieurs zones de productions (Italie, Grèce, Espagne) et entrainent des pénuries de légumes qui risquent de durer jusqu’au début du mois d’avril.

FEPEX, la Fédération espagnole des exportateurs, précise que la production de légumes en provenance de l’ensemble de l’UE a été réduite à 60% de son niveau normal. En Espagne les cultures en plein air ont été particulièrement touchées mais des conditions climatiques favorables sont attendues en février et mars qui vont améliorer l’approvisionnement.

“Dans le sud-est de l’Espagne, la situation actuelle est due à une combinaison de sécheresse en octobre et novembre, à de fortes pluies et d’inondation en décembre et janvier puis à la neige et au gel. Conjugués au retard dans le nouveau cycle de plantation, ces facteurs entraîneront une réduction de 30% des volumes de légumes, bien que cela varie d’un produit à l’autre. La pénurie aura une incidence sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement.”

Pour FEPEX, cette crise a mis en évidence le fait que l’Espagne a confirmé son statut de fournisseur le plus fiable de l’Europe en quantité et en qualité. Le pays maintient sa capacité à fournir les marchés européens en dépit des conditions météorologiques défavorables.

Source : fructidor.fr

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *