Etiquetage : Deux nouvelles mentions «Sans résidu de pesticide détecté» et «cultivé Sans pesticide de synthèse» en rayon

Pour aller toujours plus loin dans son engagement vers une agriculture respectueuse des hommes et de l’environnement, l’association Demain la Terre a lancé deux nouveaux critères : «Sans résidu de pesticide détecté» et «cultivé Sans pesticide de synthèse».
Ces deux nouveaux critères optionnels viennent s’additionner aux 60 autres proposés par la Charte Demain la Terre. Ils répondent à la volonté des agriculteurs de réduire leur utilisation de pesticides et à une demande sociétale forte pour des produits respectueux de la santé et de l’environnement.

Une pratique de production respectueuse de l’environnement

Dans la continuité de ce lancement,
deux premières entreprises lancent la commercialisation de leurs produits avec étiquetage «Sans résidu de pesticide détecté» et «cultivé Sans pesticide de synthèse». Implantée depuis 1989 au cœur de la Vallée de la Loire, l’entreprise «Le Jardin de Rabelais» est devenue la référence sur le marché de la tomate cerise et de la tomate grappe. Grâce au logo dédié au nouveau critère, le consommateur peut identifier en magasin les tomates certifiées Demain la Terre et issues d’une pratique de production davantage respectueuse de l’environnement.
Créée en 1990, Fruits Rouges & Co. est spécialisée dans la production et commercialisation d’une gamme complète de petits fruits frais, de fruits surgelés et de purées/coulis de fruits. Ces produits sont destinés à un large panel de clients, en France et à l’export : grande distribution, grossistes, boulangers/pâtissiers, industriels, restaurateurs…

9 autres entreprises en cours d’audit

Après l’audit réalisé par un organisme indépendant dans le cadre du cahier des charges Demain la Terre, Fruits Rouges & Co. ont validé le critère «Sans résidu de pesticide détecté» qui permet de valoriser les produits dans lesquels aucun résidu de pesticide n’a été détecté lors des contrôles.
9 autres entreprises impliquées dans la Charte Demain la Terre sont en cours d’audit sur les deux nouveaux critères.

Source : agro-media.fr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *