En mai, 34 alertes ont été générées dans l’UE pour les fruits et légumes, 17 pour les pesticides

Sur les 34 alertes détectées entre le 1er mai et le 31 mai, 16 ont été générées par des légumes et des fruits de Turquie, dont 10 correspondaient à une présence excessive de résidus de pesticides dans le poivre. La Turquie a été déclarée pour générer des alertes par l’Italie et le Sri Lanka avec quatre pays, dont l’Italie pour les pesticides.

– En ce mois de mai, qui vient de se terminer, le Système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF), a reçu des pays qui le composent un total de 34 alertes sanitaires générées dans les fruits et légumes qui ont atteint les pays membres de l’Union européenne (UE), soit des pays tiers, soit de l’UE elle-même, selon les données que Hortoinfo a produites à partir du service susmentionné.

Le pays avec le plus d’incidents dans les fruits et les légumes qu’il avait l’intention d’introduire sur les marchés de l’UE a été la Turquie avec 16 alertes, dont 11 correspondaient à une présence excessive de résidus de pesticides, le poivron a monopolisé la quasi-totalité, dans 10 des onze cas.

L’Italie et le Sri Lanka sont en deuxième et troisième position avec quatre alertes chacune, ayant été générées dans un seul cas par des résidus de pesticides sur des carottes italiennes.

Avec une alerte chacun apparaît le Chili, la Chine, la Colombie, la Corée, la France, la Moldavie, les Pays-Bas, la Pologne, la République Dominicaine et le Thaïlande

Au total, 13 pays ont déclenché des alertes sur les fruits et légumes entre le 1er et le 31 mai de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *