Elle refuse la chimiothérapie et traite son cancer avec des jus de fruits et légumes bio

marie-josee_campagna_2.png

En 2010 elle apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein des plus mortel, le triple négatif grade 3 et répandu dans les ganglions. A 43 ans et maman de 4 enfants elle accepte la chirurgie, mais pas la chimiothérapie et elle opte pour une thérapie alternative, basée sur des jus de fruits et légumes.

Elle découvre la méthode de Max Gerson, le docteur allemand, qui consiste à ramener le pH du corps au-dessus de 7 avec une cure de fruits et légumes bio, et avec un pH supérieur à 7 c’est scientifiquement impossible que les cellules cancéreuses se développent. La décision de Mme. Campagna fut longue et difficile car cette méthode étant interdite en Amérique du Nord, la Société canadienne du cancer a refusé de donner son avis sur cette cure.

Des débuts particulièrement difficiles

Après une longue réflexion et dix kilos de moins, Marie-Josée Campagna se rend au Mexique dans une clinique de l’Institut Gerson ou elle commence sa thérapie le 26 août 2010. Son corps a du mal à accepter cette contrainte alimentaire, elle commence à trembler au bout de trois jours et se sent faible, un peu comme une période de sevrage pour drogués. Mais quelques temps plus tard son corps fini par se réguler tout seul.

Mme Campagna reprend de l’énergie et, de retour chez elle, continue la méthode pendant 18 mois. Elle avale chaque jour une douzaine de jus de fruits et légumes, accompagnées de gélules naturelles. Sa vie sociale s’en voit bouleversée, plus de restaurant et les amis doivent s’adapter à sa cure très stricte pour pouvoir l’inviter.

Les gens ont le choix

En 18 mois de traitement elle ressent beaucoup de bienfaits et ne tombe pas malade, pas même pas un rhume ni une gastro. Elle contrôle son pH tous les mois et ses efforts finissent par être récompensés. En novembre 2012, elle refait des tests avec son chirurgien, résultat plus de trace de cancer, mais il faudra tout de même faire d’autres analyses en 2015 avant d’être certain que la maladie est vaincue définitivement, cependant une chose est sûre, Marie-Josée est en pleine santé.

Mme. Campagna souhaite maintenant partager son expérience, à ce titre elle est l’un des personnages du film doc de la journaliste indépendante S. Mabrouk, The Food Cure. Sans remettre en cause les autres traitements, ni faire culpabiliser les patients atteints de cancer qui ont fait un autre choix, elle témoigne de son cas personnel où la chimiothérapie n’aide en rien, elle souhaite juste que les gens sachent qu’ils ont un choix. 

Source bon-coin-sante.com

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *