Dow Chemical tient un œil sur l’unité de semences de Syngenta

dow.jpg

Le directeur général de Dow Chemical Andrew Liveris a dit que sa firme est intéressée par l’achat de l’unité de semences de l’entreprise Syngenta  si elle est vendue dans le cadre du projet d’acquisition du géant de l’agrochimie suisse par Monsanto.

Liveris, qui est aussi le président de Dow Chemical, a déclaré, jeudi 23 juillet  dans une interview sur la Television Bloomberg que ” bien que Dow AgroSciences est leader dans le développement des semences modifiées génétiquement elle a besoin d’une grande entreprise de semences à travers laquelle elle peut vendre sa technologie”.

Syngenta, le plus grand fabriquant de produits de protection de cultures dans le monde, avait rejeté une offre de l’ordre de 45 milliards de dollars faite par Monsanto à cause des obstacles des lois d’anti-concurrence ainsi que l’offre qui a été jugée trop faible.

Monsanto, quant à elle, a affirmé qu’elle serait prête à céder les activités de semences de Syngenta pour remédier aux problèmes de concurrence et de payer des frais de rupture inverse qui sont de l’ordre de 2 milliards de dollars si les régulateurs bloquent l’accord. 

“Dow AgroSciences est prête à s’assoir à table et discuter avec les deux géants, il pourrait y avoir une grande opportunité dans ce sens” a conclut Liveris. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *