Des ministres russes sont déjà “épuisés“ par l’embargo

kremin_russie.jpg

Des ministres russes considèrent que l’interdiction de l’importation des produits agricoles de l’Union Européenne et des États-Unis a affecté beaucoup plus la Russie que ses partenaires commerciaux puisque l’embargo a touché 20 % du marché alimentaire russe, tandis que la mesure a seulement affect 1 % de leurs exportations vers l’UE et les USA.

Les ministres membres du gouvernement russe ont commencé à montrer des signes de “ fatigue“ contre les conséquences de l’embargo imposé par la Fédération de la  Russie sur certains  produits agricoles provenant de l’Union européenne (UE) et des États-Unis (USA), selon  l’information diffusée lundi par la revue Независимая.

Des sources gouvernementales ont considéré que l’interdiction des importations des produits alimentaires de l’Union Européenne et les États-Unis a affecté beaucoup plus la Russie que ses partenaires commerciaux. En effat, l’embargo a touché 20 % du marché alimentaire russe, tandis que la mesure a seulement affecté la 1 % de leurs exportations vers l’UE et les USA.

Arkadi Dvorkóvich, vice premier ministre Russe, a déclaré que le gouvernement ne prévoit pas actuellement des contre-mesures et que ce n’est pas une priorité. Un communiqué du gouvernement a affirmé que la Russie ne répondra pas aux dernières sanctions prisent contre elle.

Le directeur du Centre de la sécurité internationale à l’Institut de l’économie et des relations professionnelles, Alexeï Arbatov, a déclaré que la Russie a choisit de ne pas surélever le niveau des sanctions en raison de son échec. Selon lui, l’embargo qu’a imposé le Russie à partir du mois d’Août dernier sur les produits agricoles en provenance de l’UE, l’USA, Canade, Australia et la Norvège a affecté plus la Russie que les pays sur lesquels il a été imposé.

Arbatov a rajouté que la décision de l’embargo sur les importations agricoles a réduit considérablement l’approvisionnement alimentaire sur le marché, provoquant une pénurie et une hausse des prix.

Source : hortoinfo.es

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *