Des législateurs allemands s’opposent à la fusion de Bayer et Monsanto

monsanto_bayer.jpg

Après les législateurs et les agriculteurs américains qui ont été  sceptiques quant au projet de fusion de Bayer CropScience et Monsanto, des législateurs allemands s’opposent également à cette affaire.

La semaine dernière, 12 députés allemands se sont prononcés contre la fusion des deux géants de l’Agrochimie qui s’élève à une valeur de 66 milliards de dollars, ce qui a également été mise en doute par certains actionnaires de Bayer. Parmi les opposants Angela Merkel, chancelière de la République fédérale d’Allemagne. 

Les opposants ont demandé les régulateurs à mettre un terme à l’accord au cours du débat à la chambre du Parlement.

Toutefois ces législateurs ne disposent d’aucun pouvoir législatif pour arrêter l’affaire.

Selon ces législateurs, si la fusion est acceptée les agriculteurs à travers le monde auront moins de choix sur les fournisseurs de semences.  

Selon l’agence de presse Reuters, Bayer a reçu un financement pour la prise en charge de Monsanto de la part de Bank of America, Merrill Lynch, Credit Suisse, HSBC, Goldman Sachs et JP Morgan.

 

À noter qu’au début du mois dernier, deux des trois plus grands fabricants d’engrais, Potash Corp de Saskatchewan Inc. et Agrium Inc., ont déclaré qu’ils prévoient également de se fusionner.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *