Des chercheurs multiplient des guêpes pour sauver les agrumes de la Floride

psylle asiatique, greening

Des chercheurs de Cal Poly Pomona (Californie) sont entrain de multiplier et produire un type de  guêpe appelé ‘’Sting-less’’ (pique-moins) pour aider à limiter le niveau de la population du psylle asiatique des agrumes en Californie. Les scientifiques tentent de lutter contre la propagation de du psylle asiatique des agrumes – l’insecte responsable du greening (ou HLB), qui a causé la destruction de 70 pour cent des agrumes de la Floride.

“Les insectes prédateurs se nourrissent des insectes porteurs de la maladie et de minimiser le problème de cette façon,” a expliqué le professeur Valerie Mellano de Cal Poly Pomona.

L’université axée sur l’élevage des minuscules guêpes Sting-less connus comme Tamarixia. Les guêpes se nourrissent exclusivement sur le ravageur des agrumes et peuvent aller là où les pesticides ne peuvent pas.

“Il y a beaucoup de gens qui ont des arbres d’agrumes dans leur jardins personnel. Il est très difficile à contrôler avec des pesticides car difficile d’accès”, a déclaré Mellano.

La serre à Cal Poly Pomona a été construite exclusivement pour l’élevage les insectes dans un environnement sûr et enfermé.

 

Selon Radabaugh, Tamarixia sont élevés dans 180 cages. Ils prévoient la libération d’environ 30.000 Tamarixia en Californie du Sud.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *