Des avocats Ethiopiens exportés pour la première fois par voie ferroviaire

C’est une étape importante dans le développement d’un corridor logistique frigorifique en Ethiopie ; après un trajet de 750 km en train, les 24 premières tonnes d’avocats exportées en conteneurs frigorifiques vers l’Europe sont arrivées à Modjo à Djibouti. L’Éthiopie a pu mettre en œuvre un projet pilote qui fait partie du réseau national de logistique frigorifique.

«Avec des solutions logistiques fiables et compétitives et des délais de livraison, nous pourrons augmenter rapidement nos exportations de fruits et légumes dans les années à venir», est convaincu Jan Michielsen, directeur général de KogaVeg. Le transport ferroviaire est non seulement plus rentable, mais aussi plus respectueux de l’environnement par rapport au transport par camion et compatible avec les politiques de logistique verte des pays européens, a ajouté Michielsen.

Le ministre éthiopien des transports, Dagmawit Moges, a ajouté que le projet soulignait l’engagement du gouvernement à améliorer l’infrastructure logistique du pays afin de soutenir la production et l’exportation de pétrole et de gaz. Un comité de pilotage de la logistique frigorifique composé des gouvernements de l’Éthiopie, de Djibouti et des Pays-Bas travaille sur l’utilisation du potentiel agricole de l’Éthiopie et l’amélioration de la logistique. Grâce à la grande superficie de culture totale disponible, aux très bonnes conditions climatiques et à la situation stratégiquement favorable entre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie, il existe un grand potentiel pour les produits et l’exportation de produits frais, a-t-il déclaré. Le développement du secteur horticole pourrait également générer des revenus plus élevés pour les agriculteurs ayant des cultures traditionnelles ou améliorer la disponibilité d’aliments pour les consommateurs locaux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *