Les cultures sous serres consomment moins de 50 pour cent d’eau

Les cultures sous serres consomment 50 pour cent moins d’eau que le reste de l’agriculture espagnole, comme le souligne l’interprofession des fruits et légumes d’Espagne-Hortiespaña, dans un communiqué qui valorise ce modèle de production occupant 42.000 hectares dans les régions d’Almeria et Grenade.

Le communiqué a souligné que ce système de production agricole «peut se targuer d’avoir réduit l’utilisation de pesticides », par le biais de la lutte biologique.

En outre, 95 pour cent de l’énergie utilisée par les serres provient exclusivement du soleil et cent pour cent du plastique qui est mis au rebut après utilisation est recyclé, a-t-il détaillé.

En ce qui concerne la zone de serres d’Almería et Grenade, le communiqué a soulevé que ces régions représentent un « exemple de réussite de l’agriculture familiale et la redistribution du système agricole mondial », en termes de répartition des richesses.

Dans ce domaine vivent plus de 110 nationalités différentes et près de 30 pour cent de la population est étrangère et vit intégrée, selon les données d’Hortiespaña, notant que plus de 50 pour cent de la production est regroupée en coopératives et le secteur fournit du travail pour les personnes à risque d’exclusion.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *