Courgette: le meilleur prix depuis dix ans et une recette de 45.000 euros par hectare en Espagne

courgette.jpg

La surface dans la province d’Almeria consacrée à la culture de la courgette durant la campagne 2014/2015 a été de 7.500 hectares soit 5,4 pour cent de plus que la saison précédente. La production totale de la région était de 416,39 millions de kilos (+ 21,28%). Le prix moyen était de 0,81 euros le kilo (+ 84,1%) et le rendement par mètre carré était de 5,55 kilos, soit 13,87 pour cent de plus que la saison précédente.

Les agriculteurs ont obtenu des recettes brutes de ce légume de 340 millions d’euros, avec un bénéfice net après déduction des charges de production, l’amortissement des installations et les frais généraux, de 143,03 millions euros. La marge brute par hectare était de 44 970,00 euros et la marge nette était de 19,070 €.

Les producteurs de courgettes dans la province d’Almeria ont passé une  campagne réussie qui s’est soldée avec le meilleur prix moyen de la décennie, presque le double de celui obtenu lors de la saison précédente, selon les calculs de Hortoinfo, basée sur les données du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et du Développement rural du gouvernement de l’Andalousie et de son Observatoire des prix et des marchés.

Le coût de production, selon le dernier rapport de l’Observatoire des prix et des marchés du gouvernement de l’Andalousie, est fixé à 2,59 euros le mètre carré, ceci comprend également les charges de la main d’œuvre membres de la famille de l’agriculteur qui travaille dans l’exploitation. La recette brute obtenue était de 4,5 euros par mètre carré, après la déduction des charges on obtient une marge de 1,91 €/m2, équivaut à un bénéfice net de 0,34 euros par kilogramme.

Il a été pris en compte dans ces calculs de coût de production de la courgette un long cycle avec des plants greffés et une récolte moyenne sur 6 derniers mois. Les coûts de production de semences, plants, engrais, pesticides, et auxiliaires pour la lutte biologique contre les ravageurs, l’eau, l’énergie, les fournitures, le travail de la famille et le travail des salariés, les charges financière et des frais généraux plus l’amortissement du plastique, des installations d’irrigation, des machines, les véhicules et les outils, obtenus à partir du rapport des coûts du Conseil de l’Andalousie.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *