Conditionnement : le Tri optique est l’avenir

elma makinesi.jpg

Erwin Bakker, directeur général de la société de logiciels Ellips a remarqué que la branche des fruits et légumes est de plus en plus automatisées. Il conclut qu’il est temps de s’intéresser de plus prêt au tri optique.

Des exigences plus élevées :

” Le tri mécanique – et surtout manuel – n’est plus d’actualité, même dans les pays en voie de développement“ explique Erwin Bakker. “Les supermarchés et les consommateurs ont des exigences de plus en plus élevés pour les fruits et légumes. Ils veulent une grande valeur et une qualité constante. Les dommages sont de moins en moins acceptés. Lors du tri mécanique ou manuelle, il y’a trop de dégâts.”

Trieurs optiques :

Des produits délicats, comme les cerises, ont été triés à la main jusqu’à récemment. Bakker:.. “En ce moment, il ya beaucoup de demande pour les trieuses optiques dans cette branche. Étant donné que d’excellents résultats peuvent être obtenus, récemment nous avons équipé une trieuse à 40 de ligne, aux Etats-Unis, par notre logiciel. Jusqu’à 85% des dommages sont détectés, selon notre client Rivermade. La détection de la taille est également exacte à 97%.

L’automatisation conduit à une réduction des coûts de main-d’œuvre, une productivité plus élevée et une qualité constante dit Rivermaid “.

Le passage :

Un autre développement qui donne un coup de pouce au tri optique est la demande croissante du marché asiatique pour les fruits et légumes. “Des pays comme la Chine importent de plus en plus de fruits. Le fruit doit parfois voyager pendant plus d’un mois. Il est très important de décider à l’avance si ce fruit va supporter le voyage. Un trieur optique peut faire ce choix facilement.”

Pourriture interne :

Bakker s’attend aussi à ce que à l’avenir, les supermarchés et les consommateurs n’accepteront plus la pourriture interne. “Les consommateurs ne veulent pas que leurs oignons avec une bonne apparence de l’extérieure, soient entrain de pourrir de l’intérieur.” Ce problème a donné l’idée à Ellips pour étudier profondément la qualité interne. “Nous avons développé un système qui permet de d’évaluer avec précision la qualité interne d’un produit. Nous sommes l’un des rares fournisseurs à utiliser une méthode dans laquelle le fruit entier est éclairé et pas seulement une petite partie de celui-ci. Les écarts comme la pourriture, mais aussi le niveau de sucre, la matière sèche, le niveau d’acide et de maturité peut être précisément déterminé de cette façon. Le système peut choisir précisément les «mauvais» produits de ceux qui ne le sont pas. C’est pourquoi il n’y a guère de «mauvais produit mélangé avec les bons».

 Je m’attends à ce que la qualité interne dans le secteur des fruits et légumes – comme aux États-Unis – va jouer un rôle crucial. Le tri optique est absolument l’avenir… “

Source: ellips.nl

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *