Bonne demande de mûres et de framboises malgré les basses températures

La situation sur le marché des fruits rouges est positive malgré les températures hivernales. «La demande de mûres est actuellement bonne. Nous avons des mûres de serre néerlandaises de la variété Victoria, et elles sont très bonnes. Les volumes sont un peu en retard, c’est pourquoi les prix sont compris entre 2 et 2,50 € pour 125 grammes. C’est assez cher pour les mûres », explique Gerrit de Vlieger de Vrijders. «Nous essayons de vendre les mûres sur le goût, et le goût n’était souvent pas au rendez-vous ces dernières années. Pourtant, on assiste à une augmentation de la popularité des mûres. Ce n’est pas encore comme les framboises, mais nous constatons une légère augmentation chaque année. “

Fraises assez bon marché

«Les framboises se portent bien aussi en ce moment. Nous avons principalement des approvisionnements portugais et les prix sont variables et dépendent de la qualité », poursuit Gerrit. «Le marché de la myrtille est encombré. L’Espagne et le Maroc sont en production et les volumes sont nombreux. Il y a beaucoup de myrtilles bon marché en vente, mais la qualité n’est pas toujours excellente. Les fraises hollandaises et belges sont assez bon marché pour la période de l’année depuis environ deux ou trois semaines. Les prix ont maintenant commencé à augmenter légèrement. La demande de fraises est un peu en retard en raison des basses températures. Nous avons récemment eu des températures nocturnes de 0 ºC à Bruxelles, ce qui n’encourage pas les gens à acheter des fraises. “

Bon prix pour les poires vertes

«La pomme belge ne va toujours pas très bien. L’année dernière, les producteurs n’avaient pas le volume requis et cette année, les prix sont également très mauvais. La situation est très mauvaise pour les producteurs, mais nous devons suivre les prix du marché. Les prix des poires vertes sont actuellement bons. Cependant, il est plus difficile de vendre les poires légèrement plus mûres. Pourtant, je pense que les prix du top fruit belge devraient se rétablir vers la fin de la saison. Nous devons toujours rester positifs », conclut Gerrit.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *