Les biofertilisants pour la protection intégrée des plantes

Plusieurs biofertilisants et biostimulants ont été testés sur les tomates et les raisins pour la lutte contre les maladies des plantes. Ces tests ont été réalisés par l’italien AgriNewTech et l’INRA de France, dans le cadre du projet de recherche EUCLID, sous ses deux ensembles de tâches : (1) Optimisation et adaptation des méthodes de lutte actuelles et (2) Développement des produits et d’approches innovants pour la lutte contre les organismes nuisibles. 

Les substances, qui ont fait l’objet d’essais expérimentaux au cours de la première année du projet, sont essentiellement les engrais foliaires contenant des acides humiques, les acides aminés, les substances semblables aux hormones végétales, les éliciteurs végétales et les sources rapidement disponibles de méso-nutriments et de micronutriments. Les résultats préliminaires indiquent que les produits sont efficaces pour le contrôle des pathogènes foliaires tels que le mildiou et l’oïdium de la tomate et du raisin, des tests ultérieurs évalueront la possibilité de les intégrer dans le but de réduire les fongicides chimiques et, par conséquent les résidus de pesticides dans les aliments.

Dans les prochains mois, les activités se poursuivront pour tester également les effets dans les conditions de terrain et transférer cette pratique de lutte intégrée aux agriculteurs.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *