Bilan des alertes pour les fruits et légumes en mois de mars : la Turquie en mauvaise position

fruits-et-legumes.jpg

Durant le mois de mars, le RASFF (système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et aliments pour animaux) a reçu, des pays impliqués, un total de 64 notifications pour divers incidents à l’entrée des fruits et légumes aux  pays membres de l’Union européenne (UE) en provenance des  pays tiers ou des pays membres de l’UE même.

La Turquie est en tête de liste avec 24 alertes, suivie par l’Italie, le Vietnam, la Thaïlande et l’Inde avec quatre alertes chacune. Avec trois incidents figure l’Allemagne, suivi par l’Egypte, les Etats-Unis, le Pérou et la République dominicaine avec deux alertes. Avec une alerte figurent différents pays à savoir la Tunisie, l’Espagne, la Hollande…etc.

Résidus de pesticides

Pour ce qui est des dépassements des LMR (limites maximales des résidus) de pesticides, la RASFF a enregistré au cours du mois de mars un  total de 40 cas dont la Turquie est à l’origine de 45 pour cent, soit 18 incidents. Ces derniers  sont répartis comme suit : six pour le poivron, trois pour la courgette, deux pour le concombre et les 7 cas restants sont répartis sur d’autres espèces de fruits et légumes.

La deuxième position est occupée par le Vietnam avec 4 alertes, suivi par l’Italie et la Thaïlande avec trois. Avec deux alertes apparaît l’Egypte, le Pérou et la République dominicaine. Avec une seule alerte la Suriname, le Sri Lanka, le Kenya, le Nigeria et Madagascar.

Le Maroc quant à lui n’a enregistré aucun incident pour les fruits et légumes au cours du mois de mars.

Source : hortoinfo.es

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *