La banane canarienne cherche des clients au Maroc

La banane canarienne est sur le point d’inonder le marché marocain. Le fruit emblème de l’archipel canarien, connu sous le label protégé de «Platano de Canarias», cherche une place sur les étals marocains.

Des représentants des associations de producteurs de banane (Asprocan) ont effectué récemment une visite à Casablanca pour explorer les opportunités d’exportation de ce fruit vers le royaume. De fait, la filière voit dans le marché marocain sa planche de salut. La mission canarienne s’est réunie avec les importantes entreprises marocaines horticoles et spécialisées dans la distribution et maturation de la banane marocaine, souligne un communiqué d’Asprocan.

Les firmes marocaines ont montré de l’intérêt pour ce produit phare de l’archipel, à en juger par l’optimisme des producteurs insulaires au terme de cette visite. Celle-ci a permis aux producteurs canariens d’envisager le marché national comme une opportunité à saisir étant donné que la production marocaine est loin de satisfaire la demande. La filière canarienne veut s’adjuger une partie des 20 millions de kilos de bananes que le royaume importe chaque année de différentes provenances. Les représentants de l’activité bananière avaient appelé le gouvernement à agir pour que les exportations de ce fruit vers le royaume.

En effet, la filière avait réclamé un traitement de faveur de la part des autorités marocaines, pour pouvoir écouler une grande partie de son excédent. De fait, les producteurs canariens font face, ces dernières années, à une surproduction record qui nuit à leur marge. Environ 8,5 millions de kilos de bananes ont été détruits fin août 2016, faute de débouchés commerciaux. L’Espagne est le premier producteur de la banane européenne, avec 60% des parts de ce marché.

En 2016, le voisin ibérique a produit 417.176 tonnes de ce fruit. Au vu du poids de cette activité horticole dans l’économie de l’archipel, une formation politique avait même appelé, au Congrès des députés, le gouvernement de Mariano Rajoy à épauler la banane canarienne à investir le marché marocain. Coalition pour Canaries (CC) a suggéré à Madrid de proposer à Rabat un affranchissement des droits de douane à l’adresse des exportations de banane destinées au marché marocain. À souligner que les producteurs de la banane canarienne ont été épaulés dans leur démarche par l’Institut espagnol de commerce extérieur, (ICEX) qui prête main forte aux entreprises ibériques dans leur projet d’internationalisation.

Source : leseco.ma

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *