Agrumes : la production atteindrait 290.000 tonnes à Melouya

Le plan agricole régional a accordé une attention particulière à cette filière dont la dynamique à l’export permet de générer des devises importantes pour le Maroc.

Dernière ligne droite pour les producteurs d’agrumes dans l’Oriental. La récolte démarre bientôt dans le périmètre irrigué de Melouya. Les préparatifs vont bon train et ce en dépit de la baisse  du volume pluviométrique ayant impacté le remplissage du complexe hydraulique de Melouya. Un contexte qui a nécessité une intervention rationnelle de la part des opérateurs agricoles en vue de défier les contraintes de la saison et d’assurer un bon rendement de la filière qui constitue une locomotive de croissance de l’agriculture particulièrement à Berkane. Se référant à la direction régionale de l’agriculture dans la région de l’Oriental, des mesures transverses ont été engagées impliquant l’ensemble des parties prenantes du secteur de l’agriculture en vue de réussir la campagne.

L’engagement étant d’assurer une quantité suffisante d’eau d’irrigation. Les interventions ont ainsi porté sur une bonne gestion d’irrigation et sur l’encadrement des agriculteurs en répondant à tous leurs besoins et préoccupations. Cette synergie et le suivi sur le terrain ont eu un impact positif sur le rendement des agriculteurs.

Ces derniers restent positifs et aspirent à réaliser une bonne récolte. Les prévisions portent dans ce sens sur une production d’agrumes de l’ordre de 290.000 tonnes au titre de l’actuelle campagne. Notons que les agrumes constituent l’une des filières agricoles prometteuses dans le périmètre irrigué de Melouya. Le plan agricole régional a accordé une attention particulière à cette filière. Un intérêt justifié par le rôle que joue la filière dans la sphère socio-économique locale et régionale. La filière assure 2 millions de journées de travail par an dans les fermes et centres de conditionnement.

De même, sa dynamique à l’export permet de générer des devises importantes pour le Maroc. Les agrumes sont la première filière à avoir bénéficié d’un contrat-programme dans le cadre du Plan Maroc Vert.

Les professionnels du secteur ont travaillé main dans la main avec les départements de l’agriculture et des finances pour la promotion et l’organisation de la filière. Au niveau du Melouya, la superficie plantée a atteint les 20.000 hectares, dépassant les attentes fixées à l’horizon 2020. Ces plantations représentent plus de 103 % des objectifs du contrat-programme visant l’extension des superficies des agrumes. Les petits fruits représentent 66% de la superficie globale des agrumes.

De même, un saut qualitatif et quantitatif a été observé  en termes d’irrigation. La superficie irriguée à la goutte-à-goutte est estimée à 16.000 hectares, soit 80% de la superficie implantée d’agrumes. En ce qui concerne le conditionnement des agrumes, la direction régionale de l’agriculture dans l’Oriental recense à ce jour 20 stations opérationnelles.

Ces unités ont pour mission la valorisation du produit en vue de lui assurer un bon acheminement sur le marché, notamment à l’export. La région est réputée pour sa clémentine qui connaît un engouement commercial au niveau local et international. 85% de ce fruit est destiné à l’export.

Source : aujourdhui.ma

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *