Agrumes : Les exportations marocaines sont valorisées année après année

La saison des exportations marocaines rayonne de nouveau. Des variétés différentes de fruits et légumes sont exportées vers les Pays-Bas, puis distribuées dans toute l’Europe. L’importateur néerlandais Wilko van der Zwaard, propriétaire de Wilko Fruit, basé à Breda, est impliqué dans les importations marocaines depuis plusieurs années. Il voit le marché du frais marocain croître rapidement.

“Les exportations marocaines des fruits et légumes se portent bien”, affirme Wilko. Ce chef d’entreprise importe des produits frais du Maroc depuis l’âge de 17 ans. Selon lui, pour cette entreprise située dans la province néerlandaise du Brabant, décembre est traditionnellement le mois des clémentines marocaines. “La région de Berkane au Maroc est bien connue par les meilleurs clémentines. Elles ont une belle coloration rouge foncée avec de bons niveaux de brix et un bon taux de jus. Quelques semaines après l’arrivée des clémentines sur le marché, nous commençons la commercialisation  des Washington sanguines. À mon avis, c’est la meilleure variété des oranges à jus. La Washington Sanguine contient beaucoup de jus et est très sucrée. Nous avons également des oranges Salustiana, des Navels et, au printemps, différents types de melons de ce pays d’Afrique du Nord. Nous recevons également après, des pastèques, des melons Piel de Sapo et des melons jaunes de la région de Zagora. Le type de sol, combiné aux bonnes conditions climatiques, garantit que les fruits et légumes du Maroc sont d’une qualité distinctive. Les agrumes de ce pays, en particulier, sont très bons. Par exemple, la région du Gharb produit de belles oranges, car il y a une différence très favorable dans les températures de jour et de nuit. Bien sûr, vous avez aussi de bonnes variétés d’agrumes en Espagne, même si les conditions de croissance au Maroc sont très bonnes. Le type de sol et le climat y sont optimaux pour ce type de culture. ”

Une propre marque pour les produits marocains

Wilko Fruit a affaire directement avec les producteurs marocains. Au cours des 36 années où Wilko a été actif au Maroc, il a acquis beaucoup d’expérience en matière de fruits et légumes. “Nous commercialisons une grande partie de la récolte sous les noms des producteurs”, dit-il. «Nous avons eu notre propre marque, Gaudias, avec le slogan« Fruits for Pleasure ». Nous n’utilisons que les meilleures variétés marocaines d’agrumes pour cette marque. Une tendance que nous constatons de plus en plus et que nos clients veulent plus souvent nos produits marocains dans des cartons de 10 ou 12 kg. Nous travaillons avec la marque Clementines D’or de Berkane au Maroc, qui propose des produits de qualité supérieure. Nous nous distinguons avec nos oranges, mandarines, citrons et pamplemousses  marocains et au printemps et en été avec nos pastèques, melons jaunes et melons Piel de Sapo. Nous avons remarqué ces dernières années que les clémentines marocaines se sont améliorées. ”

Bien que les clémentines continuent de s’améliorer, selon le propriétaire de Wilko Fruit, il y a eu une longue période de sécheresse au Maroc cette année. Pourtant, selon lui, les dégâts n’étaient pas trop graves. “Pendant quatre mois, les températures étaient entre 30 et 40 degrés”, affirme Wilko. “Durant certaines périodes de l’année  il y avait une pénurie d’eau. Lorsque la saison des agrumes a commencé, les prix des clémentines étaient bons. Ces prix étaient sous pression en début décembre, mais ils vont dans le bon sens actuellement. Je m’attends à ce que les clémentines deviennent un peu plus chères en décembre. Cette tendance va continuer jusqu’en mai, je pense. ”

En Europe

Une fois que les produits frais de ce pays d’Afrique du Nord arrivent dans les ports néerlandais, les fruits et légumes sont distribués dans divers pays européens. Selon Wilko, il existe une très bonne liaison logistique entre le Maroc et les Pays-Bas. “Il y a des départs hebdomadaires grâce à la compagnie maritime CMA-CGM“, dit-il.

«Nos produits sont destinés aux supermarchés, aux marchés hebdomadaires et aux détaillants néerlandais, bien qu’ils s’étendent également à toute l’Europe. Nos fruits et légumes se retrouvent également en Allemagne, en Scandinavie et dans les États baltes. J’ai remarqué que les produits marocains sont de plus en plus populaires. ”

Compétition

Tout comme il semble, le Maroc pourrait devenir un concurrent important pour l’Espagne, il y a également des rumeurs selon lesquelles le Sénégal pourrait remplacer le marché marocain.

La culture moins chère au Sénégal est souvent citée comme l’un des arguments en faveur de cela. Wilko n’a cependant pas peur que le Sénégal devienne un futur concurrent pour le Maroc. “Les importations marocaines, en particulier les agrumes, sont de plus en plus appréciées par les supermarchés”, explique le propriétaire de Wilko Fruit. “Je m’attends à ce que les importations marocaines aient même des conséquences pour les produits espagnols. Les supermarchés choisissent souvent les produits espagnols parce qu’ils doivent seulement parcourir une courte distance et qu’il est facile d’importer les fruits. Le temps que les produits marocains passent en route vers les Pays-Bas est toutefois négligeable (5 jrs).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *