Les agriculteurs français jettent des tonnes de fruits devant le consulat d’Espagne à Perpignan

Plusieurs dizaines d’agriculteurs français ont jeté plusieurs tonnes de fruits en face du consulat d’Espagne à Perpignan, lors des manifestations qui ont eu lieu au cours des dernières semaines à cause de la marchandise qui provient de l’Espagne et qui, selon les producteurs français, sont la source de la baisse des prix, selon dit le journal « l’Indépendant ».

La  manifestation a eu lieu mardi 11 juillet 2017 et a commencé avant 7 heures du matin avec l’arrivée d’une remorque avec des pêches qui a été vidée de son contenu devant la porte de l’ambassade.

Cette même action a déjà faite par les agriculteurs français, en brisant les barrières de la clôture qui protège le consulat et en versant des fruits à l’intérieur.

Sur le tas de pêches, les agriculteurs (y compris les producteurs avaient des fruits à noyaux et les viticulteurs) ont symboliquement planté un drapeau français.

Yves Aris, président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), a déclaré que  la raison de ce geste était de « dénoncer la concurrence déloyale des fruits provenant de l‘Espagne ».

Aris se plaignait que le même fruit en Espagne est vendu à « un prix, disons, raisonnable », mais une fois les produits sont envoyé en France avec des prix très bas « ce que nous ne pouvons pas accepter. »

Dans le même sens, le président se plaignait que le marché français sert d’ “exutoire” pour l’excédent espagnol.

Il s’agit de la quatrième action depuis le début de l’été dans le département des Pyrénées-Orientales. Ces dernières semaines, il y avait d’autres actions organisées devant des supermarchés et devant le siège de « L’Indépendant » à Perpignan.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *