Afrique du Sud : Les restrictions d’eau peuvent condamner les exportations d’agrumes

Afrique du sud, Agrumes, Eau, Irrigation

Certains  produits du pays destinés à l’exportation, y compris les agrumes et les avocats, sont susceptibles de souffrir des  dernières restrictions d’eau.

Le ministère de l’eau et de l’assainissement a déclaré de nouvelles restrictions de consommation de l’eau dans le Western Cape et Limpopo.

Willem van Jaarsveld, le chef d’Agri Limpopo (coopérative agricole) affirme que les producteurs de la région étaient extrêmement inquiets, en particulier pour la  culture d’agrume.

 Nous sommes le plus grand producteur d’agrumes en Afrique du Sud. Nous sommes très inquiets à ce sujet, parce que les vergers sont en floraison”.

“C’est un moment crucial dans la vie d’un arbre d’agrumes. Il doit y avoir suffisamment d’eau pour maintenir la croissance normale de l’arbre”, a-t-il dit.

Les restrictions ont été mises pour un certain nombre de systèmes d’approvisionnement en eau et des barrages en Limpopo, avec des restrictions plus strictes pour l’utilisation en exploitation minière et en irrigation.

Les restrictions d’irrigation inclus une restriction de 80 pour cent sur les deux barrages ‘’Middle Letaba’’ et ‘’Nsami’’, une restriction de 70 pour cent à partir du barrage Tzaneen et une restriction de 100 pour cent de Flag Boshielo. 

Van Jaarsveld était également préoccupé par le sort d’autres cultures, notamment les avocatiers, les noyers, les manguiers et de certains légumes.

“Dans l’ensemble, il y aura d’énormes problèmes si nous recevrons pas des quantités importantes de pluie dans les prochains mois.”

Il a ajouté  que la plupart des agriculteurs de la région avaient déjà limité leur utilisation de l’eau l’irrigation de 40 à 60 pour cent au cours des quatre derniers mois.

À noter que ces restrictions avaient été mises en place en raison des pénuries d’eau actuelles, suite à l’insuffisance des pluies et des prévisions de précipitations limitées pour la campagne en cours. Ces restrictions auront forcément un effet négatif sur les exploitations agricoles, principalement en termes de rendement et de qualité des produits. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *