African Blue “aperçoit encore une meilleure récolte de myrtilles au Maroc”

Maintenant dans sa neuvième année de production, un projet de myrtille pionnier au Maroc est dans une position idéale en 2017 avec un seul dirigeant qui estime une très forte récolte en plus des conditions positives sur le marché.

Peter McPherson, qui est le Directeur général et international de la catégorie de baies à Costa Group et actionnaire de 49% dans la société marocaine African Blue, a parlé avec Fresh Fruit Portal (www.freshfruitportal.com) au téléphone lors de la visite du projet, qui est également détenu par le producteur Marocain Avi Weizman et la société Irlandaise Total Produce.

“Ceci est de loin la meilleure récolte que j’ai vu, aussi bien en termes de volume que de qualité” a déclaré McPherson.”Les conditions météorologiques ont été assez bonnes dans l’ensemble, bien que le froid dans les dernières quatre à six semaines l’a freiné un petit peu, mais elle est encore en très bonne forme et nous sommes très optimistes dans nos perspectives pour la saison.

“L’autre facteur important dans ceci, c’est le fait de ressembler à la saison chilienne qui semble finir plus tôt que la normale, et les conditions météorologiques dans les régions productrices subséquentes au Chili qui ont dû souffrir sont très ordinaires, c’est le moins qu’on puisse dire, de sorte que ça présente des opportunités pour le Maroc “.

Il a ajouté qu’il était encore difficile d’évaluer que seraient les impacts des intempéries en Espagne sur les myrtilles.”Je pense que les conditions météorologiques dans les trois ou quatre prochaines semaines détermineront ce qui va se passer en Espagne. Nous entendons des rapports mitigés sur ce que l’effet est susceptible d’être “, a-t-il dit.

La grande nouvelle pour le Costa Group, et aussi pour African Blue, est que la société est en train de lancer à l’échelle mondiale sa variété de myrtille, Arana,développée en Australie.

«Nous l’avons appuyée jusqu’à la phase de commercialisation au cours des deux ou trois dernières années. Nous l’avons présentée à Fruit Logistica en Chine ces deux dernières années et ça a été un grand succès », a déclaré McPherson.

” Personnellement, je suis d’avis qu’elle est la meilleure variété de myrtille dans le monde, et nous allons intensifier la production de cette baie – dans le processus de sélection, de propagation, etc. – dans toutes les régions du monde. “Donc bien évidemment dans les Amériques avec Driscoll’s, en Chine à travers nos propres opérations, et ici également sur le Maroc et en Afrique du Sud.”

McPherson suppose que les consommateurs vont attendre avec impatience les attributs de la baie, qui comprennent la bonne taille, le craquant, la saveur et la durée de conservation.

“Et quand elle est cultivée dans les bons domaines, elle donne de très bon rendements, ce qui est donc un pas en avant en termes de répondre aux attentes des consommateurs.

“Je pense qu’elle a toutes les meilleures caractéristiques, elle coche toutes les cases. Elle est une variété de mi- saison, ellen’est pas donc précoce, ni tardive… et possède une durée de saison similaires à certaines d’autres variétés connues chez Costa.”

Le président d’African Blue, Avi Weizman, a affirmé que 40% de la production d’African Blue en myrtilles est exportée au Royaume-Uni avec Kirraen en tant que variété principale, mais il a mis en évidence la grande taille et l’excellente floraison du cultivar relativement nouveau, Arana.”La différence est le timing de celles-ci (Arana) sont un peu plus grandes. Kirra est notre principale variété, mais elles sont toutes très savoureuses et très croquantes “, a déclaré Weizman pendant Fruit Logistica, à Berlin.

«Nous travaillons sur deux aspects particuliers; tout d’abord en termes de qualité, nous nous concentrons toujours sur la première qualité. Nous n’emballons pas de fruits qui ne sont pas comestibles ou qui sont de très haute qualité.

« Un autre bon test pour la qualité, c’est le fait d’avoir toujours une bonne floraison. Ces aspects sont très appréciés par les consommateurs partout dans le monde, en particulier au Royaume-Uni ”

African Blue et les producteurs tiers ont plus de 300 hectares de terres en production avec un plan de développement pour atteindre 500 hectares en 2018.

«Les producteurs sont de plus en plus nombreux ces jours, du moment que le boom des myrtilles serait très intéressant dans les cinq prochaines années pour la catégorie.”, a déclaré Weizman.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *